tirer

tirer
Tirer, act. acut. Signifie ores mener à puissance de corps quelque chose, Trahere, Le cheval tire la charrete, Carrum trahit, Ores mettre hors. Il a tiré un escu de la bourse, E crumena aureum nummum scutatum eduxit, Il a tiré un fardeau de l'arriereboutique. Et ores jetter, comme, Il tire de grosses pierres, Torquet immania saxa, Duquel verbe en ceste signification vient ce mot Traict, comme quand on dit un traict d'arbaleste, un traict d'arquebouse, l'Espagnol, dit Tiro, Pour ce mesme. Et ores ruer, Calcitrare, comme, Ce cheval tire, gardez vous, Calco ferit ille, caueto, Ce que l'Espagnol dit de mesme, mais il y adjouste ce mot Coces, disant Tirar coces, Calcitrare, Ce que le François exprime quand il dit donner des coups de pied. Et tantost aller devers quelque pays, Pergere, rectaque aliquo tendere, Comme il tire en Italie, Ce qu'on dit aussi, Il tire droict en Italie, In Italiam recta pergit, Et selon ceste signification les veneurs disent une beste tirer pays, quand elle ne s'amuse à ruser et tournoyer, mais fuyt les droictes voyes ou routes, et tirer à la mort, d'un qui est en agonie et se meurt, qu'on dit aussi estre tourné à la mort, Vergere ad lethum, morti incumbere, ad interitum recta pergere, Car tirer à la mort n'est pas relucter et contretirer à la mort, comme aucuns (à cause de la penible dissolution du corps et de l'ame qui resemble à une lucte frenant) estiment, Reluctari letho, Ains estre acheminé et marcher grand pas à la mort, Ad interitum recta pronumque tendere.
Tirer par force, Rapere.
Tirer en diverses parties, Distrahere.
Les cures et soings tirent en diverses pars l'esprit de l'homme, Curae diuerse trahunt animum.
Tirer par force de harceler, Exprimere, Exculpere, Extundere, Bud.
Il en tira dix sesterces à toutes les peines du monde, Decies sestertium expresserat, B. ex Sueton.
Tirer à force jusques au lieu où on veut, Pertrahere.
Tirer hors de la maison par force, Eripere aliquem domo.
Prendre et tirer à soy une, etc. Ad se vertere partem alicuius rei.
Tirer à son opinion, In suam sententiam trahere.
Tirer, ou mettre hors, Detrahere, Efferre, Eruere, Exerere, Extrahere, Promere, Expromere.
Tirer hors les sors, Sortes trahere.
Tirer ou mener hors, Educere.
Tirer hors et espuiser, Exantlare.
Tu tires hors tout le bon, Quod boni est excerpis.
Tirer hors de terre, Effodere e terra.
Tirer hors du col, De collo detrahere.
Tirer hors ses pieds du lict, Deducere pedes de lecto.
Ceste herbe a la force de tirer hors, Extractoriam vim habet haec herba.
Se tirer hors de la bouë, Euellere se ex coeno.
Se tirer tellement quellement d'un bourbier ou mauvais passage de procez, Per palustria fori se recipere, Bud.
Tirer hors du corps un dard, Educere corpore telum, Euellere, vel extrahere telum.
Tirer argent de sa gibeciere, Nummos expromere.
Trouver moyen de tirer argent d'aucun, Expugnare argentum alicui.
Tirer du plaisir de quelque chose, c'est en avoir et prendre plaisir, Delectationem ex re aliqua capere.
On en pourroit tirer, comme je croy, trois cens pieces d'argent, Trecenti nummi, credo, corradi possent.
Tirer et continuer son fil, Deducere fila.
Tirer de l'eauë, Haurire aquam.
Mes souliers tirent l'eauë, Calcei mei contrahunt aquam.
Tirer l'oreille à quelqu'un, Vellere aurem alicui.
Tirer le laict d'une mamelle, Mulgere, Immulgere, Pressare hubera palmis.
Couper et tirer des pierres d'une quarriere, Lapides ex terra excidere.
Tirer son vent, et mettre hors, Attrahere et reddere animam.
Tirer aucun à quatre chevaux, est le rompre en quatre pieces, à force de tirer par quatre chevaux picquez et chassez chacun en l'un de quatre divers endroicts, Quatuor equis vinctum in diuersa nitentibus lacerare. A. Gell. lib. 20. c. 1. Qui est une espece de supplice auquel le plus souvent sont condamnez les crimineux de leze majesté, Metius Suffetius dictateur des Albans, pour avoir faulsé la foy publique, à Tullus Hostilius Roy des Romains, fut le premier ainsi executé comme dit A. Gell. au dit lieu, et T. Live au 1. livre, mettant en avant iceluy Roy Romain ce genre de supplice inusité, et le faisant souffrir audit dictateur, à ce que comme il avoit eu le coeur et l'affection mipartie et fendue en deux (s'il le faut ainsi dire) pour tourner son armée à la faveur de l'ost ou Romain ou Fidenat, qui emporteroit le dessus de la bataille: aussi eust il par tel supplice le corps mis en deux pieces, car il fut lié à la queuë de deux chariots attelez chacun de quatre chevaux, comme dient lesdits autheurs, et Virgile au 8. livre de l'Aeneide, et deschiré en deux, dont l'ost Romain eut telle horreur, qu'aucun ne fut despuis par eux executé de telle mort, comme dit iceluy T. Live, et Servius sur ledit passage de Virgile le veut donner à entendre. Un et nouveau et dernier exemple de supplice non guere different de cestuy- ci fut fait souffrir par Hlothaire Roy de France à Brunehaut Roine blanche dudit Royaume, laquelle en pleine armée fut condamnée à estre tirée les cheveux et bras liez à la queuë d'une poultre indomptée, qui ruant et courant à travers les rochers, halliers et buissons, luy esboula le cerveau et mit le corps en plusieurs pieces. Aimoin li. 4. chap. 1. In diuersum iter equis quatuor concitatis lacerum in quoque corpus, qua inhaeserunt vinculis membra differri, Liu. lib. 1. Citis in diuersa quatuor equis differri ac raptari. Virgil. lib. 8. AEneid.
Tirer quelque chose d'aucun par belles paroles et attrayantes par flateries, Exblandiri, Expalpare.
Par finesse tirer quelque chose d'aucun, Auferre ab aliquo quippiam per fallaciam.
Tirer de dessoubs l'aile, Sublegere, B.
Tirer les vers du nez, Expiscari, B. ex Cic.
Tirer à quelqu'un les vers du nez, et luy faire descouvrir son secret, Elicere arcana alicuius, Arcana ab eo expiscari, B. ex Cicer.
Tirer de la bouche, Exculpere.
Tirer par force aucune chose d'aucun, Exprimere.
Je luy ay tiré de la bouche, que, etc. Expressi vt conficere tabulas se negaret.
Se tirer arriere, Recedere, Absistere.
Se tirer pres, Accedere.
Se tirer pres d'aucun pour parler à luy, Congredi aliquem.
Tire toy pres de luy vistement, Congredere actutum.
Tire toy à dextre, Concede ad dexteram.
Mener et tirer à part quelqu'un, et s'accouster avec luy, Seducere.
Se tirer à part pour parler de quelques choses et en conferer, In consilium secedere, B. ex Liu.
Tirer quelque parole, et l'entendre selon son vouloir, Dictum aliquod in voluntatem suam trahere.
Ceste pierre precieuse tire sur la couleur de violet, Gemma haec desinit in violam, vergit in violam.
Elle tire un petit sur l'or, {{o=lor}} Declinat in aurum.
Tirer à la fin et se mourir, Ducere horas extremas, Animam agere, Efflare animam, Morti incumbere.
Tirer à consequence, Ad exemplum reuocare, B.
Tirer à l'aviron, Remigare, Subremigare.
Tirer à la rame, Ad scalmum haerere, B.
Tirer les navires à bord, Naues ad terram detrahere, deducere.
Ceux qui tirent un bateau au col, Helciarij, B.
Tirer les navires en mont, Naues amne subuehere.
Tirer avant, Cursum tenere, B.
Tirer en longueur un affaire, Rem trahere, Liu. lib. 22.
Tirer la guerre en longueur, Bellum trahere, ibid.
Il veut tirer à la Grece, Graeciam spectat, cogitat.
Il tire droict à Rome, Romam contendit, recta pergit.
Faillir à tirer droict, Deerrare.
Tendre et tirer tousjours en haut, Petere supra.
Allant ou tirant en bas, Deorsum vergere.
Tirer un dard contremont en l'air, Telum in auras contendere.
Tirer quelque dard contre aucun, Petere aliquem telo.
Tirer tout des dars en un mesme lieu, Coniicere tela.
A qui le ventre tire, Distentus.
Tirer quelque chose grossement, Informare.
Tirer les premiers traicts, Deliniare.
Tirer au coeur, c'est rendre sa gorge, Vomere.
Tirer au vif, Effingere, Faciem alicuius exprimere.
Tirer un traict de plume sur une escriture et la casser, Inducere.
Tiré, Tractus, Versus.
Tiré en diverses parties, Distractus.
Mis et tiré hors, Expromptus.

Thresor de la langue françoyse. .


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»